DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Google quitte la Chine et Pékin minimise

Vous lisez:

Google quitte la Chine et Pékin minimise

Taille du texte Aa Aa

Les internautes chinois, quelque 400 millions, sont les plus nombreux au monde. Alors pour certains, la décision de Google de transférer ses services vers Hong Kong provoque tristesse, et interrogations sur la liberté d’expression. D’autres internautes s’en félicitent au contraire et sur la toile, les attaques nationalistes contre le groupe américain vont bon train.

A Pékin, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères estime que “la décision ne devrait pas avoir d’impact sur les relations sino-américaines, à moins qu’elle soit exploitée politiquement.

Après plus de deux mois de suspense, l’Américain Google a annoncé hier mettre fin à l’auto-censure qu’elle s’imposait en Chine et transférer ses usagers chinois sur son site de Hong Kong, tout en gardant sur le continent ses opérations commerciales et de recherche et développement. Une décision qui signifie la fin de la majeure partie des revenus de Google sur l‘énorme marché chinois.