DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le remaniement ministériel français viendra-t-il à bout de la grogne sociale ?

Vous lisez:

Le remaniement ministériel français viendra-t-il à bout de la grogne sociale ?

Taille du texte Aa Aa

Le Président Sarkozy et son Premier ministre, François Fillon, affichent leur objectif : resserrer une majorité conservatrice mise à mal par sa défaite aux régionales.
 
Pour ce faire, rien de tel qu’un nouveau ministre chiraquien. Très critique à l‘égard du gouvernement, François Baroin hérite du Budget. Il propose de ralentir le rythme des réformes et de freiner les dépenses. Baroin remplace Eric Woerth, qui hérite lui-même du portefeuille de Xavier Darcos. L’ancien ministre du Travail a essuyé une défaite cinglante dans sa région. Il n’a remporté que 28% des voix dimanche en Aquitaine contre plus de 56% pour sa rivale socialiste.
 
Non content de convier un chiraquien, le gouvernement invite également un villepiniste. Georges Tron est désormais en charge de la Fonction publique. Un cadeau empoisonné à l’aube d’un mouvement social qui s’annonce très suivi, notamment dans l’Enseignement.
 
Cela n’empêchera pas Dominique de Villepin d’annoncer jeudi la création d’un nouveau parti afin de proposer une alternative à droite pour la présidentielle de 2012.
 
L’alternative, pour l’heure, les Français l’ont choisi. Du moins dans vingt-et-une de leurs vingt-deux régions métropolitaines où ils ont préféré élire des socialistes.