DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'incroyable destinée de "Monsieur Samsung"

Vous lisez:

L'incroyable destinée de "Monsieur Samsung"

Taille du texte Aa Aa

L’ancien chef du groupe électronique sud-coréen Samsung Electronics Lee Kun-Hee, condamné à trois ans de prison avec sursis pour abus de confiance et évasion fiscale en 2008; va redevenir N°1 du groupe après avoir été amnistié par le président sud-coréen en décembre 2009.

Dans un communiqué, le groupe Samsung premier conglomérat sud-coréen, affirme : “nous avons besoin des compétences de M.Lee pour occuiper la meilleure positions sur le marché mondial dans un contexte de crise économique”.

“Le retour du président Lee, affirme Shim Jae-youb, analyste, va fournir une belle dynamique au nouveau Samsung Electronics et nous en attendons une amélioration de l’emploi, de l’investissement et une accélération de la nouvelle entreprise. Donc c’est un facteur favorable sur le marché d’actions”.

Il faut dire que Lee Kun-Hee, 68 ans, l’homme le plus riche du pays et fils du fondateur de Samsung, avait réussi avant ses démêlés judiciaires à transformer un groupe national en une entreprise de taille mondiale et leader dans le secteur des produits électroniques.

Car les Pdg qui ont retrouvé leur fonction deux ans après avoir été condamnés pour abus de confiance et évasion fiscale ne courent pas les rues.