DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'UE veut encourager le don d'organes

Vous lisez:

L'UE veut encourager le don d'organes

Taille du texte Aa Aa

Stimuler et encadrer le don d’organes : c’est l’objectif de l’Union européenne qui devrait voter une directive sur la transplantation d’ici le mois de juin. Il sagit surtout d’harmoniser les pratiques, en prenant exemple sur l’Espagne, le bon élève des 27. C’est d’ailleurs à Madrid que s’est tenue une conférence dédiée à ce sujet. Le président de la commission santé du parlement européen a rappelé l’urgence de la situation : “actuellement, 56 000 patients sont dans l’attente d’un don d’organes dans l’Union européenne et selon nos estimations 12 personnes meurent chaque jour faute de transplantation”, a indiqué l’eurodéputé allemand Jo Leinen.

Le taux de dons d’organe varie donc considérablement d’un pays à l’autre : 34 donneurs par million d’habitants en Espagne, 26 en Belgique et 23 en France, contre un donneur en Bulgarie. La moyenne européenne s‘établissant à 18 donneurs par million d’habitants.

La directive européenne entend également réaffirmer le caractère “gratuit et volontaire” du don, une manière de lutter contre le trafic d’organes, et contre “le tourisme de transplantation” : éviter ainsi que des patients riches partent à l‘étranger, en Chine par exemple, pour recevoir une greffe.