DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fête nationale en Grèce sous le signe de l'austérité

Vous lisez:

Fête nationale en Grèce sous le signe de l'austérité

Taille du texte Aa Aa

Même le défilé traditionnel pour célébrer l’indépendance est victime des économies en raison des difficultés financières qui accablent le pays.

Pour la première fois depuis la fin de la dictature en 1974, les chars, les avions et les systèmes de missiles étaient absents. Seules les troupes à pieds ont défilé.

De quoi décevoir les Grecs qui veulent continuer à rêver malgré les embûches financières : “Les défilés devraient continuer comme avant même s’il coûtent chers. Comme ailleurs, on a une conscience nationale et je pense qu’on peut faire des économies sur d’autres choses mais pas sur les défilés”, déclare cette femme.

“Papandréou aurait dû retarder son départ pour Bruxelles. Il aurait dû rester, en vrai Grec, et ne pas privilégier le monde de l’argent, les défilés auraient dû être comme d’habitude”, explique cette femme.

“Qu’est ce qu’on peut faire ? Les Grecs devraient toujours être optimistes. Nous sommes un peuple optimiste”, philosophe cet homme.

Les opposants aux mesures d’austérité ont, eux aussi, défilé pour réclamer plus d‘équité au gouvernement.