DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Suisse prête à renoncer aux restrictions de visas pour des Libyens

Vous lisez:

La Suisse prête à renoncer aux restrictions de visas pour des Libyens

Taille du texte Aa Aa

La ministre helvète des Affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey, s’est montrée optimiste après un entretien mercredi avec son homologue européenne Catherine Ashton.

Berne pourrait lever l’interdiction de visas Schengen concernant 187 personnalités libyennes, dont Mouammar Kadhafi. Une interdiction qui avait été mise en place après une brouille avec le dirigeant lybien, dont le fils Hannibal avaient été visé par la justice suisse lors d’un séjour à Genève en juillet 2008.

En représailles, la Libye avait alors interpellé deux dirigeants de sociétés helvètes sur son territoire. L’un d’entre eux a été libéré mais Max Göldi, représentant du groupe d’ingénierie ABB, est toujours incarcéré.

L’objectif de la Suisse est donc d’obtenir la libération de son ressortissant. Mais pour l’heure Tripoli n’a fait aucun commentaire sur ce point.

Seule certitude, l’Union européenne joue les médiateurs. Bruxelles n’a pas apprécié d‘être impliqué dans ce dossier épineux, qui regarde les membres de l’espace Schengen. Une bonne raison pour résoudre l’affaire au plus vite.