DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce peut reprendre le cours de son histoire

Vous lisez:

La Grèce peut reprendre le cours de son histoire

Taille du texte Aa Aa

Après des semaines de tergiversations, le Conseil européen a adopté jeudi un plan d’aide pour les Grecs, une véritable bouée de sauvetage. Soulagés, ces derniers sont néanmoins un brin fatalistes : “Je pense qu’après ce développement, le climat va changer pour nous tous !” s’amuse une Athénienne.

Le plan d’aide à la Grèce a été accouché aux forceps. Il s’agit néanmoins d’une bouffée d’oxygène pour le Premier ministre George Papandréou qui doit faire face à la profonde transformation de la société grecque engagée : “Je veux rappeller que nous déterminés à affronter le problème budgétaire de notre pays, mais dans le même temps nous avons entrepris de nombreux changement dans notre économie, notre système politique et notre société”.

La presse allemande de son côté salue les tractations menées de main de maître par la chancelière Angela Merkel qui a convaincu les autres pays de la zone euro d’accepter l’intervention du FMI.

“D’un côté les Etats membres de la zone euro ne permettent pas que l’euro soit destabilisé, de l’autre c’est un signe de solidarité. Donc la stabilité de l’euro et la solidarité européenne sont les deux faces d’une même médaille”, a expliqué Angela Merkel.

Certains néamoins, comme le chef de file des socialistes au Parlement européen, dénoncent l’ambiguïté de la conduite de Merkel qui a beaucoup tergiversé les précédentes semaines. Martin Schultz : “Tout le monde sait que c’est du cosmétique pour permettre à Angela Merkel d’adopter un plan qui est depuis 4 semaines sur la table, auquelle elle a dit pendant 4 semaines non, et maintenant elle dit oui, et elle est fêtée comme la femme qui a gagné, c’est un peu bizarre.”

En évoquant la création d’une gouvernance économique, l’eurogroupe a provoqué la colère des pays hors eurozone. En laissant une poignée de pays prendre des décision qui les affectent tous, un fossé pourrait se creuser.