DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Merkel rattrapée par une bavure de l'armée allemande en Afghanistan

Vous lisez:

Merkel rattrapée par une bavure de l'armée allemande en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

La commission parlementaire qui enquête sur l’attaque de Kunduz pourrait demander à la chancelière allemande de témoigner. Les services secrets affirment en effet avoir prévenu la chef du gouvernement quelques heures à peine après l’attaque alors qu’elle même et son ministre de la Défense de l‘époque ont prétendu dans un premier qu’il n’y avait pas eu de victimes civiles.

“Je me demande souvent : si les Talibans avait réussi une telle attaque contre nous, tuant 60 soldats allemands, quelle discussion aurions-nous ? “ déclarait jeudi Franz-Josef Jung après son audition par la commission.

Soupçonné d’avoir dissimulé des preuves, l’ancien ministre de la Défense se dit innocent. Il avait néanmoins dû quitter son poste en novembre, soit deux mois après les faits.

Le 4 septembre dernier, à Kunduz, une mission de l’OTAN sous commandement allemand bombarde deux camions-citernes pris par des Talibans. Un bombardement qui a tué 142 civiles.