DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jérusalem au coeur des discussions du sommet de la ligue arabe

Vous lisez:

Jérusalem au coeur des discussions du sommet de la ligue arabe

Taille du texte Aa Aa

C’est par une condamnation ferme et partagée par l’ensemble des dirigeants que s’est ouvert le sommet de la Ligue arabe ce samedi à Syrte, en Libye. Tous dénoncent la poursuite de la colonisation à Jérusalem-Est, susceptible, à leurs yeux, de faire avorter le processus de paix et les négociations indirectes entre Israël et la Palestine, toujours au point mort.

Le Premier ministre turc a réagi à la question du statut de Jérusalem. “La considérer comme la capitale indivisible de l’Etat hébreu, comme le font les Israéliens, est une folie”, a déclaré Recep Tayyip Erdogan, allant jusqu‘à parler de “violations avec le droit international et le droit humanitaire”.

Pas question non plus de reprendre les négociations indirectes avec Israël, sans l’arrêt inconditionnel de la colonisation, a, quant à lui, répété Mahmoud Abbas.

Pour le secrétaire général de la Ligue arabe, d’autres solutions sont à envisager. “Nous devons être attentifs à la suite des évènements, et étudier la possibilité que le processus de paix soit un échec complet”, a déclaré Amr Moussa.

Au début du mois, Israël a approuvé le projet de construction de 1.600 logements dans un quartier majoritairement palestinien de Jérusalem-Est, provoquant un véritable tollé.

Les dernières déclarations du Premier ministre israélien ne devraient, en rien, arranger la situation.