DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie: l'abstentionnisme plane sur les régionales

Vous lisez:

Italie: l'abstentionnisme plane sur les régionales

Taille du texte Aa Aa

Silvio Berlusconi a accompli son devoir électoral. Le président du conseil italien est allé voter à Milan, espérant sans doute donner l’exemple à ses concitoyens. Car ces élections régionales ont valeur de test pour son parti le Peuple des Libertés et l’abstentionnisme menace.

A midi, le taux de participation n‘était que 10%, en baisse comparé aux dernières régionales de 2005.

Il faut dire que les 41 millions d‘électeurs italiens peuvent aller voter jusqu‘à 22 h ce dimanche soir et encore lundi de 7h à 15h. Ils doivent élire les présidents de 13 des 20 régions du pays.

L’opposition de centre-gauche espère au moins conserver la tête de neuf régions. Actuellement elle en dirige 11. Ancienne Commissaire européenne et ministre, Emma Bonino est candidate pour le Parti radical italien, dans la région du Latium.

Ces régionales sont la dernière consultation d’envergure avant les législatives de 2013.

Et les résultats détermineront aussi le poids de chacune des composantes du gouvernement.

La Ligue du Nord, le parti populiste d’Umberto Bossi, espère bien ravir des régions à la formation de Silvio Berlusconi, dont la popularité est en berne.
Elle pourrait alors être en mesure de réclamer un ministère de plus et la mairie de Milan.