DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bain de sang dans le métro de Moscou : 38 morts

Vous lisez:

Bain de sang dans le métro de Moscou : 38 morts

Taille du texte Aa Aa

Il était 8 heures ce lundi matin quand le carnage a commencé. Deux kamikazes, des femmes, ont fait sauter la ceinture d’explosifs qu’elles portaient, dans deux stations de métro situées sur la même ligne. Deux femmes liées selon les premiers éléments de l’enquête à la rébellion islamiste du Caucase du nord.

38 personnes sont mortes dans la capitale russe, et 64 ont été blessées, la moitié sont dans un état critique. Les kamikazes avaient choisi de frapper sur la ligne rouge, à l’heure de pointe. La première explosion a eu lieu à la station Loubianka, située juste en dessous du FSB, les services de renseignement russes.

La deuxième explosion, c’est 40 minutes plus tard, à Park Koultoury, également au centre-ville. Des entrailles du métro, les secouristes extirpent les corps. Le bilan pourrait s’alourdir, étant donné l‘état inquiétant de dizaines de blessés.

Le maire de Moscou a décrété mardi journée de deuil dans la capitale. Ce double attentat-suicide a été condamné par la communauté internationale, et plus particulièrement par Londres et Madrid, deux autres capitales européennes meurtries elles aussi par le terrorisme aveugle frappant dans les transports en commun.