DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Echec des premiers pourparlers en Thaïlande mais nouveau cycle aujourd'hui

Vous lisez:

Echec des premiers pourparlers en Thaïlande mais nouveau cycle aujourd'hui

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre et des représentants des chemises rouges se sont rencontrés hier afin de tenter de sortir de la crise politique entamée depuis deux semaines.

Les chemises rouges, demandent une dissolution du parlement et de nouvelles élections afin de favoriser le retour d’exil de l’ex-chef du gouvernement, Thaksin Shinawatra.

“Notre demande est simple et directe : dissoudre le parlement afin que le peuple décide à nouveau”, affirme leur leader Veera Musikapong.

Le premier ministre Abhisit Vejjajiva a refusé une telle éventualité du moins dans l’immédiat en estimant que “le pays était trop divisé voir trop blessé selon lui pour organiser un tel scrutin”.

Après deux semaines de manifestations pacifiques, les chemises rouges ont durci le ton alimentant la crainte de violences. Elles étaient des dizaines de milliers rassemblés près du siège du gouvernement pour suivre le débat sur écran géant.

Bangkok la capitale est sous haute sécurité et le chef du gouvernement dort et travaille dans une base militaire depuis le début de l’impasse politique.