DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Les terroristes seront anéantis"

Vous lisez:

"Les terroristes seront anéantis"

Taille du texte Aa Aa

Une minute de silence en mémoire des victimes et une déclaration de guerre contre le terrorisme. C’est un président russe consterné mais ferme qui a réuni son équipe gouvernementale juste après les attentats du métro de Moscou. Dmitri Medvedev s’est recueilli avant de promettre de lutter “jusqu’au bout et sans hésitation contre la terreur”.

“Il est nécessaire d‘être vigilants. Il est clair que les attentats de ce genre sont toujours parfaitement planifiés et orchestrés pour atteindre le plus grand nombre de personnes. Leur objectif est de provoquer l’instabilité politique et sociale”.

Le Kremlin a ordonné le renforcement des mesures de sécurité dans tout le pays. La police a pour mission de tout contrôler avec fermeté mais sans violer les droits des citoyens.

Le Premier ministre Vladimir Poutine a interrompu un déplacement en Sibérie pour rentrer à Moscou. Avant son départ, il s’est exprimé par vidéo-conférence:
“J’ai confiance, les forces de l’ordre et les agences de sécurité feront tout pour trouver et punir les criminels. Les terroristes seront anéantis.”

Le patriarche de l’Eglise orthodoxe russe Kirill a été le premier à réagir. Il a appelé le peuple russe à rester soudé face à la menace terroriste. Des prêtres sont envoyés dans les hôpitaux auprès des blessés et des familles des victimes du double attentat.