DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou : deux femmes kamikazes attaquent des stations de métro

Vous lisez:

Moscou : deux femmes kamikazes attaquent des stations de métro

Taille du texte Aa Aa

Dans les couloirs du métro moscovite, une épaisse fumée, des gens hagards et paniqués. Le terrorisme a frappé Moscou en plein coeur ce matin à l’heure de pointe. Deux femmes kamikazes ont fait sauter leur ceinture d’explosifs dans deux stations, faisant 37 morts et 65 blessés, dont la moitié est dans un état grave.

Juste avant 8 heures, une vingtaine de passagers ont été tués dans une rame de métro à la station Loubianka. A la station Park Koultouri, une seconde explosion s’est produite, 40 minutes plus tard.

Le maire de Moscou, Iouri Loujkov s’est rendu à Park Koultouri: “Ce sont des attentat terroristes commis par des femmes kamikaze, a-t-il confirmé. Je ne peux pas dire exactement si c‘était dans les wagons ou sur les quais, mais je peux dire que l’explosion a eu lieu au moment où les wagons approchaient du quai pour que le nombre des victimes soit le plus grand possible”, a-t-il conclu.

Les corps des kamikazes ont été identifiés, et la police recherche deux femmes qui les ont accompagnées au métro. Les terroristes appartiendraient selon le FSB à un groupe du Caucase du nord. C’est dans cette région que la Russie combat la rébellion islamiste depuis des années. Et si le terrorisme avait frappé Moscou par le passé, c’est le premier événement de cette nature depuis six ans.

Le président a promis que la lutte contre le terrorisme allait continuer, Dmitri Medvedev a
ordonné de renforcer la sécurité dans les transports à travers le pays.