DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une journée noire à Moscou

Vous lisez:

Une journée noire à Moscou

Taille du texte Aa Aa

Difficultés de circulation, réseau téléphonique saturé, taxis introuvables ou affichant des prix multipliés par dix, le double attentat du métro a semé le chaos ce matin dans une partie de la capitale russe. Deux femmes voilées se seraient faites agresser par des passagers du métro peu après les explosions.

Les forces spéciales ont été déployées aux stations Park Koultoury et Lubyanka. Une présence rassurante pour certains Moscovites, angoissante pour d’autres:

“Bien sûr que j’ai un peu peur, mais nous vivons à Moscou et c’est comme être assis sur un baril de poudre. Nous ne devrions pas paniquer.”

“C’est terrible qu’une bombe ait explosé ici. J’ai l’impression qu’on est en guerre.”

“Je pense que c’est une honte cet attentat, c’est effrayant, nous ne sommes pas en sécurité.”

Malgré tout, la circulation est revenue à la normale sur la ligne rouge. Le double attentat n’a pas empêché des millions de Moscovites de s’engouffrer dans le métro ce soir pour rentrer chez eux.