DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentats suicide à Moscou: Journée de deuil dans la capitale russe

Vous lisez:

Attentats suicide à Moscou: Journée de deuil dans la capitale russe

Taille du texte Aa Aa

Recueillement et émotion à Moscou pour les 39 victimes du double attentat suicide de lundi. Tout au long de cette journée de deuil, les habitants sont venus déposer des fleurs dans les stations Loubianka et Park Koultoury, où ont eu lieu les deux explosions.

Les larmes des uns font écho à la détermination de certains autres, qui refusent de se laisser envahir par la peur.

“Faire naître la peur, c‘était exactement le but recherché, déclare un habitant. Faire trembler les gens, créer un sentiment de panique générale et réussir à déstabiliser la population. Mais comme vous le voyez, ça ne fonctionne pas ici.”

Des dizaines de personnes ont été invitées à se rendre à la morgue ce mardi pour tenter de mettre un nom sur les corps, et commencer, le cas échéant, le travail de deuil.

Les proches naviguent souvent entre colère et résignation.

Valentina Yegeazaryan a perdu son petit fils de 17 ans dans une des explosions. Il a succombé à ses blessures à l’hôpital.

“Je ne pourrai jamais faire revenir mon petit-fils, dit-elle. Certaines choses arrivent, et les mêmes choses se reproduisent parfois.”

“Nous devons éradiquer cette racaille qui existe encore dans notre société, s’insurge l’oncle d’une des victimes, et pas seulement dans notre société, mais dans le monde entier.”

Les autorités russes privilégient la piste de deux femmes kamikazes, liées à des groupes rebelles du Caucase du nord, sans pour autant écarter la piste étrangère. Deux femmes et un troisième complice présumés sont toujours recherchés par la police.