DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'initiative citoyenne expliquée par le commissaire européen Maros Sefcovic

Vous lisez:

L'initiative citoyenne expliquée par le commissaire européen Maros Sefcovic

Taille du texte Aa Aa

Ce mercredi, Bruxelles va dévoiler les détails de l’initiative citoyenne qui se veut un instrument de démocratie participative. Les explications du commissaire européen Maros Sefcovic…

euronews : “Qu’est-ce que l’initiative citoyenne ?”

Maros Sefcovic : “Si nous avons un million de signatures provenant d’un tiers des Etats membres, la Commission peut être invitée à présenter une proposition de législation. De ce point de vue, les citoyens sont mis au même niveau que le Conseil ou le Parlement européen. Nous essayons de rapprocher l’Europe des citoyens et d’impliquer davantage des citoyens dans la fixation de l’agenda de l’Union européenne.”

euronews : “Y a-t-il un filtre pour éviter une directive que nous vous plaît pas ?”

Maros Sefcovic : “Nous n’allons simplement pas retenir les initiatives qui sont dénuées de sérieux ou qui sont des initiatives idiotes.”

euronews : “Qui décide de leur sérieux ?”

Maros Sefcovic : “S’il est question du sérieux, ce sera une décision administrative des services de la Commission, mais s’il s’agit du deuxième niveau, qui est encore plus important et qui consiste à déterminer si une initiative est en accord avec les valeurs européennes, alors, c’est une décision politique du collège des commissaires.”

euronews : “Une proposition pour avoir un seul siège du Parlement européen est-elle sérieuse ?”

Maros Sefcovic : “C’est là le troisième scenario, celui qui concerne la vérification de l’admissibilité. Et nous avons convenu de vérifier si cela relève des compétences de la Commission et si cela est en accord avec les Traités. Or ce n’est clairement pas le cas.”