DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premiers récits des survivants du double attentat de Moscou

Vous lisez:

Premiers récits des survivants du double attentat de Moscou

Taille du texte Aa Aa

Les Moscovites se souviendront à jamais du 1er jour de semaine sainte de l’année 2010, traditionnellement appelé lundi pur par les orthodoxes.

Des images captées par une vidéo amateur quelques minutes après le drame témoignent de la violence des deux explosions, en pleine heure de pointe. La première peu avant 8h, heure de Moscou, à la station de métro Loubianka. La seconde 40 minutes plus tard, sur la même ligne, à Park Koultoury.

Aujourd’hui, témoins et survivants racontent.

“J’ai entendu un grand boum, puis j’ai vu de la fumée, raconte une préposée du métro. Nous avons vu ensuite des passagers arriver par l’escalator. Il nous a fallu un certain temps pour réaliser ce qui se passait.”

“Pour être honnête, j’ai pensé que j’aurais pu être l’un d’eux, explique un rescapé. Je n’ai qu‘à 10 ou 15 marches de là. J’aurais pu moi-aussi être l’un d’eux.”

“On était en train de changer de rame et l’explosion nous a fait sursauter, et nos jambes ont commencé à trembler, se souvient un autre. En descendant vers la station Loubyanka, on a pensé que ce n‘était rien, mais ensuite on aperçu les corps.”

Le dernier attentat-suicide du genre remonte à aout 2004, il avait fait 9 morts et plus de 50 blessés. Ceux que le gouvernement se vantait d’avoir mis définitivement à l’abri depuis cette date, ont redécouvert la violence et la peur, au cœur de Moscou.