DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bons chiffres du chômage en Allemagne grâce au temps partiel

Vous lisez:

Bons chiffres du chômage en Allemagne grâce au temps partiel

Taille du texte Aa Aa

Contre toute attente, le chômage a diminué en Allemagne au mois de mars, affichant son plus fort recul depuis juin 2008. Après la stagnation hivernale, l‘économie allemande reprend des couleurs : le nombre de chômeurs en données corrigées a dminué de 31.000 par rapport à février et l’office fédéral du travail a recalculé à 8% le taux de chômage contre 8,1% en février.

“On s’attendait à ça, a expliqué le directeur de l’office fédéral du travail Frank-Jürgen Weise en raison de différents effets d’amortisseurs comme les programmes de travail à temps partiel ou la fin des heures supplémentaires. Mais la situation sur le marché du travail pourrait encore se dégrader même si la situation économique s’améliore”.

Si le chômage n’a pas plus augmenté en Allemagne durant la crise, c’est en raison des mesures publiques qui ont encouragé les entreprises à recourir au temps partiel plutôt qu’aux licenciements.
“L’alternative au temps partiel, affirme fièrement Ursula von der Leyen, la ministre allemande du Travail; c’est le licenciement et le chômage. Ceci veut dire que la temps partiel est encore un signe positif à la mesure de l’optimisme des employeurs concernant l’avenir”.

Les programmes de temps partiel ont encore un bel avenir en Allemagne, même si la reprise aidant, on peut espérer que ces temps partiels redeviendront peu à peu des temps complets.