DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Musulmans de Moscou ont peur d'être stigmatisés


Russie

Les Musulmans de Moscou ont peur d'être stigmatisés

Deux jours après le double attentat à la bombe dans le métro de Moscou, l’inquiétude grandit au sein de la communauté musulmane russe qui craint des représailles et vit de plus en plus dans la peur.

Dans la plus vieille mosquée de la ville, beaucoup de fidèles ont la sensation que le regard des autres Moscovites a changé. Omar habite la capitale russe depuis 15 ans.

“Ma femme est voilée, elle porte le hijab et aujourd’hui je ne la laisserai pas sortir dehors. Parce que quand elle se promène dans le voisinage, les gens la regardent d’un drôle de façon, comme si elle était suspecte.”

Majoritairement originaires du Caucase, les musulmans ont l’impression de faire face à de plus en plus de contrôles, souvent arbitraires.

“Le simple fait de porter une barbe pouvait nous conduire au poste de police, maintenant que les attaques sont derrière nous, ça risque d‘être pire, deux musulmanes ont déjà été passées à tabac, raconte un autre fidèle.”

La communauté craint donc que les dérapages se multiplient dans les prochains temps malgré le dispositif de sécurité qui a été considérablement renforcé.

Plus de 3000 agents des forces spéciales ont été déployés, en plus des milliers de policiers déjà en poste.

Leur présence a pourtant peu de chances de mettre un terme aux agressions de plus en plus fréquentes qui prennent la communauté musulmane pour cible.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouveaux attentats sur le territoire russe