DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vaste fraude à la prothèse mammaire en France

Vous lisez:

Vaste fraude à la prothèse mammaire en France

Taille du texte Aa Aa

L’agence des produits de santé a décidé le retrait du marché et le rappel des implants en silicones de la société PIP.

Lors d’une inspection l’AFSSAPS s’est rendu compte que le fabricant utilisait un gel de silicone qui n‘était pas celui déclaré et que les produits mis sur le marché n‘était donc pas évalués par l’agence…

21 Jean-Claude Ghislain (Afssaps) :
“On peut penser que ces implants présenteront un taux de rupture prématuré de l’ordre de 1%. Ce qui signifie concrètement qu’un certain nombre de femmes devront subir le remplacement de leurs implants de façon prématurée. On considère traditionnellement que les implants ont une durée de vie d’au moins 10 ans”, explique Jean-Claude Ghislain de l’AFSSAPS

Près de 45.000 femmes porteraient en France des prothèses mammaires de PIP. La société varoise, qui exporte 90% de ses produits. L’agence recomande aux femmes porteuses des prothèses défectueuses de consulter leur chirurgien. Une échographie permettrait de mettre en évidence d‘éventuelles ruptures.