DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Symbiose affichée entre N.Sarkozy et B.Obama

Vous lisez:

Symbiose affichée entre N.Sarkozy et B.Obama

Taille du texte Aa Aa

Ambiance décontractée et entente quasi parfaite : Nicolas Sarkozy et Barack Obama ont voulu réaffirmer leurs convergences de vue sur les grands dossiers de politique internationale. Le président français, en visite officielle aux Etats-Unis, s’est entretenu pendant une heure avec son homologue américain à la Maison Blanche. Ils ont notamment plaidé pour un renforcement de la régulation financière.

“Nous nous sommes mis d’accord pour continuer à travailler de manière agressive à la restauration de la croissance économique mondiale et à la création d’emplois. Et cela signifie, comme nous l’avions deja décidé au G20 à Pittsburgh, de remplacer l’ancien système de bulle et de spirale financière par une croissance équilibrée et durable. Une coordination efficace entre tous les pays est donc nécessaire”, a déclaré Barack Obama.

Concernant l’Iran, le président américain a dit espérer que des sanctions soient votées à l’ONU dans les semaines à venir, une démarche appuyée par le président français :

“l’Iran ne peut pas continuer sa course folle. J’ai dit au président Obama qu’avec Gordon Brown et Angela Merkel, nous ferons tous nos efforts pour que l’Europe toute entière s’engage dans le processus des sanctions”.

Au centre de leurs discussions également : un dossier qui fâche : celui d’EADS et du marché des avions ravitailleurs américains. Les Européens avaient qualifiés de déloyal l’appel d’offres lancé par l’armée de l’air américaine, estimant que seul Boeing pouvait y répondre. Barack Obama a tenu à rassurer Nicolas Sarkozy, affirmant que le processus de sélection serait “libre et juste”.