DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Visite surprise du président russe au Daghestan

Vous lisez:

Visite surprise du président russe au Daghestan

Taille du texte Aa Aa

La mort frappe à nouveau le territoire russe. La nuit dernière, 2 personnes ont été tuées au Daghestan, après l’embrasement de leur voiture, bourrée d’explosifs.

L’escalade de violence semble donc se poursuivre après les deux attentats suicide d’hier dans cette même république du Nord Caucase… Dimitri Medvedev a effectué aujourd’hui une visite surprise dans la république russe.

De son coté Moscou continue d’enterrer les 39 victimes des attaques de lundi dans le métro.

Des attaques revendiquées hier soir sur le site indépendantiste kavkazcenter, par le terroriste tchétchène Dokou Oumarov, chef des rebelles islamistes de l‘Émirat du Caucase.

Le premier ministre russe fait un lieu entre tous ces attentats.

“Peu nous importe de savoir dans quelle partie du pays sont commis de tels crimes. Il importe peu de savoir où se trouvaient les victimes de ces crimes, ni même de connaître leur type ou leur nationalité, ce qui est clair, c’est qu’il s’agit de crimes commis contre la Russie”, a déclaré Vladimir Poutine.

Hier matin, 12 personnes ont péri après un double attentat dans la ville de Kizlyar au Daghestan, près de la frontière tchétchène.

L’auteur de l’attentat a réussi à se frayer un chemin au milieu des policiers et des passants attirés par l’explosion d’une voiture piégée, avant de se faire exploser à son tour.

La déflagration a provoqué un énorme cratère en pleine rue. Le toit d’une école a aussi été arraché. Par chance, il n’y avait pas d’enfants à l’intérieur.

Les funérailles de 8 des 39 victimes de lundi ont eu lieu ce jeudi dans la capitale russe.