DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : le courant sadriste choisit son premier ministre par référendum

Vous lisez:

Irak : le courant sadriste choisit son premier ministre par référendum

Taille du texte Aa Aa

On vote en Irak : un vote qui n’a rien d’officiel quoique. Le mouvement du leader religieux chiite Moqtada Sadr qui devrait jouer un grand rôle dans la formation du prochain gouvernement irakien, organise aujourd’hui un référendum sur le nom du premier ministre. Sur les bulletins de vote, le nom de cinq dirigeants chiites ont été inscrits et la consultation devrait attirer en premier lieu les membres et les sympathisants du courant sadriste.

“Le reférendum qu’on organise exprime l’opinion des irakiens. Ils sont allés voter mais cette élection était une élection parlementaire et pas un vote pour le premier ministre, affirme un des asistants de Moqtada Sadr. Deuxièmement les candiats représentaient leur propre région donc on doit maintenant connaître l’opinion des irakiens car notre référendum s’adresse aux habitants de tout l’Irak.

Aussi bien Iyad Allawi, l’ancien premier ministre dont le parti a obtenu 91 sièges au parlement irakien, que le premier ministre sortant Nouri al-Maliki et son Alliance pour l’Etat de droit avec 89 élus; ont besoin de nouer des alliances pour obtenir une majorité de coalition au parlement irakien oú siègent 325 élus. Un premier courant chiite allié des sadristes a apporté son soutien à Iyad Allawi et le courant de Moqtada Sadr avec ses 40 sièges au parlement va bientôt devenir un faiseur de roi en Irak.