DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soudan : le président sortant El-Bechir assuré d'être réélu

Vous lisez:

Soudan : le président sortant El-Bechir assuré d'être réélu

Taille du texte Aa Aa

El-Bechir Président : c’est ce que suggère le épisode de la préparation des élections générales soudanaises prévues le 11 avril prochain. En effet, depuis jeudi soir, il n’y plus aucun candidat crédible en face du président sortant El Bechir, contre lequel le tribunal pénal international a lancé un mandat d’arrêt pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Après le retrait de Yasser Arman, principal rival d’El-Bechir, ce sont les autres candidats de l’opposition qui ont décidé de boycotter les prochaines élections générales soudanaises.

“L‘élection présidentielle a été organisée pour une seule personne et pas pour un processus démocratique, pas pour le peuple soudanais a affirmé Yasser Arman, ce scrutin a été mis sur pied pour que le général Bechir échappe au TPI.”

L’opposition justifie son boycott des élections en se disant persuadée d’une fraude massive le jour du scrutin. Si l’opposition maintient son boycott, le Président sortant sera réélu à l’issue d’un scrutin sans valeur.

Certains analystes affirment que le retrait d’Arman Yasser est la contrepartie d’un accord secret passé avec Omar El-Bechir pour la tenue d’un référendum en 2011 sur l’indépendance du sud Soudan dont le Mouvement populaire de libération d’Arman Yasser est l’ardent défenseur.