DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : les salariés de Tekel ne baissent pas les bras

Vous lisez:

Turquie : les salariés de Tekel ne baissent pas les bras

Taille du texte Aa Aa

Les ouvriers de Tekel ont affronté les forces de l’ordre à Ankara. 15 personnes ont été arrêtées par la police qui repoussait les manifestants à coups de matraque et de gaz lacrymogènes. Les salariés de Tekel, l’Entreprise publique de production de Tabac et d’Alcool, protestent contre la réduction de leurs salaires, mais aussi de leur temps de travail. En décembre dernier, ils ont été des dizaines de milliers, venus de toute la Turquie, à suivre une grève de 78 jours pour défendre leur travail et leurs droits. Bravant le froid, ils avaient vécu sous des tentes à Ankara jusqu’en mars.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2002, l’AKP, comme les gouvernements précédents, a accéléré la privatisation des entreprises publiques au profit des grandes entreprises multinationales étrangères. En février 2008, TEKEL était acheté 1,7 milliards de dollars par le groupe britannique British American Tobacco, deuxième cigarettier mondial.