DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentats de Moscou : la vengeance de veuves ?

Vous lisez:

Attentats de Moscou : la vengeance de veuves ?

Taille du texte Aa Aa

Une jeune femme de 17 ans serait une des deux kamikazes du métro de Moscou. C’est en tout cas la conviction des enquêteurs russes. Son mari, originaire comme elle du Daguestan, était un des chefs de la rébellion islamiste dans cette république du Caucase. A en croire les images de la télévision russe, il a trouvé la mort le 31 décembre dernier, lors d’une opération des forces de l’ordre. Pour les enquêteurs, son épouse se serait vengée de la mort de son mari en se faisant exploser dans le métro de Moscou.

L’opération-suicide aurait été commanditée par Dokou Oumarov, un des chefs de la guérilla tchétchène. Il se fait appeler “l‘émir du Caucase”.

L’identité de la deuxième kamikaze n’a pas encore été établie précisément. Il pourrait s’agir d’une autre jeune femme, également veuve, qui aurait opéré elle aussi pour venger la mort de son mari, un insurgé islamiste du Caucase.

Les deux attentats commis lundi ont fait 40 morts, selon un dernier bilan.

Depuis, les autorités russes promettent de tout faire pour attraper les auteurs de ces attentats et éradiquer le terrorisme.