DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : la pilule du lendemain au coeur d'une bataille politique

Vous lisez:

Italie : la pilule du lendemain au coeur d'une bataille politique

Taille du texte Aa Aa

Alors que la pilule abortive RU-486 fait son entrée dans les hopitaux, quatre mois après le feu vert du Parlement, elle ne sera pas disponible dans le Piémont. Le nouveau président de la région, issu de la Ligue du nord s’y refuse. “J’ai toujours eu une position claire et elle n’est pas en contraste avec la loi”, a ainsi déclaré Roberto Cota.

Luca Zaia, son collègue de la Ligue du nord et président de la Vénétie, promet lui aussi qu’il s’opposera à la distribution de la pilule du lendemain dans sa région.

Ces positions qui se rapprochent de celles du Vatican, le pape ayant à nouveau vivement
condamné l’avortement. Certains voient dans ce rapprochement avec l’Eglise, une manoeuvre électoraliste.