DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Terreblanche assassiné en Afrique du sud.

Vous lisez:

Terreblanche assassiné en Afrique du sud.

Taille du texte Aa Aa

Le meurtre de l’extrêmiste blanc pro-apartheid Eugene Terreblanche a ravivé les craintes d’une augmentation des tensions raciales en Afrique du sud. Le président Jacob Zuma a appelé ses concitoyens au calme, leur demandant de ne pas permettre à des agents provocateurs de tirer profit de la situation pour inciter à la haine raciale.

Selon les premiers éléments de l’enquête, Terreblanche a été battu à mort par deux jeunes ouvriers agricoles noirs de sa propriété, avec qui il se serait disputé pour des questions de salaire.

Mais alors que le mouvement de résistance afrikaaner qu’il avait fondé, a demandé le calme et dit qu’il déciderait plus tard d’une riposte appropriée, certains de ses partisans appellent à la vengeance. Cette femme, venue lui rendre hommage, craint que l’ANC, le parti au pouvoir ne cherche à les faire disparaître.
Elle explique : “Julius Malema dit tout le temps “tuez les Boers, tuez les Boers”, et ils l’ont fait. C’est inacceptable, totalement inacceptable. Rien ne peut le justifier. Qui sera le suivant ?”.

Tuez les Boers, l’autre nom des afrikaaners, riches propriétaires terriens blancs, c’est une chanson que le leader des jeunes de l’ANC, Julius Malema, qu’on voit ici, a chanté récemment, une chanson datant de la lutte anti-apartheid, mais dont la réémergence ces derniers mois a créé une vive polémique.