DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Indépendance: le Sénégal ferme les bases militaires françaises

Vous lisez:

Indépendance: le Sénégal ferme les bases militaires françaises

Taille du texte Aa Aa

Une grande parade a eu lieu ce dimanche dans les rues de Dakar pour célébrer le cinquantenaire de l’indépendance du Sénégal.
Devant une douzaine de chefs d’Etats et le ministre français de l’Intérieur Brice Hortefeux, le président sénégalais, Aboulaye Wade, 83 ans, a saisi cette occasion pour “parachever l’indépendance de son pays” selon ses propres mots. Un symbole après 350 ans de présence française:

“Je déclare solennellement que le Sénégal reprend à partir de ce jour, 4 avril, à 00H00, toutes les bases militaires antérieurement détenues sur notre sol par la France.”

C‘était donc sans doute le dernier défilé de soldats français dans les rues de Dakar.

La fermeture des bases militaires françaises qui abritent 1.200 soldats font l’objet d’un accord pas tout à fait finalisé entre Dakar et Paris.

En 2008, la France avait annoncé sa volonté de réduire sa présence militaire en Afrique.

Au Sénégal, Paris envisage de créer un “pôle de coopération militaire à vocation régionale” de 300 militaires.