DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Jean-Louis Etienne survole la banquise en solitaire

Vous lisez:

Jean-Louis Etienne survole la banquise en solitaire

Taille du texte Aa Aa

Jean-Louis Etienne ne résiste pas à l’attraction des pôles. Le médecin-explorateur a décollé ce lundi de l’archipel du Spitzberg, en Norvège, pour une traversée en solitaire du pôle Nord en ballon.

Un voyage en plein coeur de la banquise qui sera le dernier d’une trilogie débutée il y a plus de 20 ans.

Premier acte en 1986, l’expédition terrestre de 63 jours se fait alors en traîneau. 16 ans plus tard, c’est dans dans une capsule-igloo de haute technologie que se poursuit l’aventure. L’explorateur français dérivera pendant 4 mois sur la banquise.

Cette fois, il prend donc le chemin des airs.

“J’ai le sentiment de revenir à une étape de l’enfance. Partir pour un voyage fantastique. Traverser le pôle nord en ballon. C’est quelque chose que j’aurais pu rêver en étant petit. Et je le réalise plus tard”.

C’est la première fois que cette expédition est accomplie par un seul homme.

Une aventure de 3500 kilomètres mais également une mission. L’explorateur français a prévu de mesurer la teneur en CO2 de l’atmosphère au-dessus de l’océan glacial arctique, où il n’y a ni activité humaine ni végétation.