DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Haïti: retour à l'école cahotique

Vous lisez:

Haïti: retour à l'école cahotique

Taille du texte Aa Aa

Haïti se bat pour rouvrir ses écoles trois mois après le tremblement de terre.

Contrairement à ce qu’avait annoncé le gouvernement haïtien, le lycée public Marie-Jeanne a laissé ses élèves à la porte.

Vêtus de leur uniforme, ils étaient pourtant fin prêt à reprendre les cours.

Mais les travaux de reconstruction n’ont finalement pu être terminés à temps.

En fait, la rentrée du 5 avril n’a été possible que pour une centaine d‘écoles sur des milliers.

C’est pourtant un moyen d’aller de l’avant pour les jeunes:

“Après ce désastre, j’ai perdu certains de mes rêves. Et j‘étais très triste parce que beaucoup de mes amis, de mes professeurs sont morts. Je suis très très triste de revenir en cours, mais je sais que tout est possible avec Dieu, alors je reviens pour apprendre, je veux étudier.”

Le tremblement de terre aurait tué 38.000 élèves et 1.300 professeurs selon le gouvernement haïtien. Il a détruit ou endommagé 90% des écoles de la région de Port-au-Prince.

“Peut-être que certaines écoles ont pu reprendre les cours, mais ce n’est pas le cas de notre école de la Sainte Trinité. Le ministère de l‘éducation était sensé nous envoyer des tentes, mais comme vous le voyez rien n’est prêt pour accueillir les élèves.”

Avec le ministère haïtien de l‘éducation, l’UNICEF est en train d’installer des tentes scolaires. Son objectif est de faire revenir 700.000 enfants sur les bancs de l‘école d’ici deux mois.

L’ONG estime que deux millions d’enfants haïtiens sont privés de leur droit à l‘éducation.