DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France et Turquie : la discorde courtoise

Vous lisez:

France et Turquie : la discorde courtoise

Taille du texte Aa Aa

Pas de conférence de presse ni de déclaration. A l’issue de leur rencontre, le Président français et le Premier ministre turc se sont attachés à ne pas étaler leurs divergences. De cette visite en France, Recep Tayyip Erdogan aura au moins tiré une concession : la promesse de Nicolas Sarkozy de se rendre en Turquie avant la fin de l’année, bien qu’il reste farouchement opposé à une adhésion du pays à l’Union européenne.

Cette visite coïncidait avec la clôture de la Saison de la Turquie en France, marquée par plus de 400 événements culturels. Et les deux hommes ont convenu de renforcer la coopération bilatérale, notamement dans le domaine économique.

Pour autant, les questions qui fâchent perdurent, à l’image du nucléaire iranien, Ankara rejetant le durcissement des sanctions contre Téhéran, voulu par la France.