DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une grève pour des bières

Vous lisez:

Une grève pour des bières

Taille du texte Aa Aa

Des ouvriers qui se mettent en grêve pour obtenir le droit de boire de l’alcool sur leur lieu de travail : c’est tout ce qu’il y a de plus sérieux ! Cela se passe dans les usines de la brasserie danoise Carlsberg.

Depuis le début du mois, les dirigeants de l’entreprise ont décidé de limiter la consommation de leurs employés : finie la bière qui coule à flot. Dorénavant, ce sera une bière, simplement à la pause déjeuner. D’où la colère du personnel.

“Boire une bière tranquillement, rappelle Michael, employé de Carlsberg, ça a toujours été autorisé depuis que l’entreprise existe. Ca remonte à 1847 ! Et je peux vous assurer qu’ici, il n’y a jamais eu d’accident lié à la consommation d’alcool”.

Mais la direction semble intransigeante. Dans les réfrigérateurs des salles de repos, les canettes de bière ont laissé place à des bouteilles d’eau.

“Il faut bien que nous ayons une politique en matière de consommation d’alcool”, explique Jens Bekke, porte-parole du groupe. Il ajoute : “les temps ont changé, et il faut regarder la réalité en face !”

Les grévistes réclament de disposer des mêmes droits que les chauffeurs de camion qui, eux, continuent de pouvoir boire trois bières par jour. Leurs camions sont apparemment équipés de systèmes de verrouillage qui bloquent l’utilisation du véhicule quand le chauffeur a trop bu.