DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Climat : "Recoller les morceaux" après l'échec de Copenhague

Vous lisez:

Climat : "Recoller les morceaux" après l'échec de Copenhague

Taille du texte Aa Aa

Des tonnes de verre déversées, et un slogan : “il faut recoller les morceaux”. Recoller les morceaux pour arriver à un vrai accord sur le climat, après l‘échec du sommet de Copenhague. La scène se passe à Bonn en Allemagne. C’est là que se déroule durant tout le week-end, une réunion consacrée au climat. Près de 2000 délégués venus de 175 pays sont sur place pour essayer de revitaliser le processus de négociations.

Ronny Jumeau, représentant des Seychelles, estime qu’il n’y a eu aucune amélioration. Au contraire, dit-il, “les choses ont empiré”. “Si vous prenez les objectifs fixés dans l’accord de Copenhague, précise-t-il, ils indiquent une augmentation de la température entre 3,5 et 4 degrés Celsius. Donc si on fait rien, les choses vont s’aggraver”.

Lors du sommet de Copenhague en décembre dernier, les participants s‘étaient mis d’accord sur un objectif : limiter à deux degrés la hausse des températures moyennes de la planète. Mais aucun moyen précis n’avait été avancé pour y parvenir. Cela avait provoqué la colère des manifestants, mais aussi un sentiment de frustation. D’où la volonté, aujourd’hui, de remettre en marche le processus de négociations. La prochaine grande réunion sur le climat est prévue à la fin de l’année au Mexique.