DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tupolev 154 : peut-être une erreur de pilotage

Vous lisez:

Tupolev 154 : peut-être une erreur de pilotage

Taille du texte Aa Aa

Après la catastrophe, les premières questions émergent sur les causes de l’accident. On sait que le Tupolev dans lequel se trouvait la délégation polonaise était utilisé par les présidents successifs de la Pologne depuis le général Jaruzelski en 1990. On sait aussi que le brouillard recouvrait la zone au moment de l’atterrissage. Les précisions de notre expert en aéronautique, Gianni Magi : “Le Tupolev 154 et l’aéroport militaire de Smolensk ne sont pas équipés pour des atterrissages sans visibilité. Tenter plusieurs fois une approche sur le même aéroport avec une visibilité mauvaise, ce qui semble s‘être passé, n’est pas une procédure normale. C’est même une opération que les pilotes doivent éviter. Les règles de navigation précisent, que quand les aéroports ne sont pas équipés pour la mauvaise visibilité, les appareils doivent rejoindre un autre aéroport. Les quantités de carburant à bord prévoient cette alternative.
Multiplier les approches, en descendant même probablement en dessous des altitudes autorisées, est peut-être le signe d’une certaine pression ressentie par le pilote pour éviter un détour, qui aurait pu être préjudiciable à l’emploi du temps des passagers. Mais c’est une technique qui mène, presque inévitablement, à la catastrophe”.

Le dernier accident mortel iimpliquant un Tupolev 154 avait eu le 15 juillet 2009, 168 personnes avaient été tuées dans le nord de l’Iran.