DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Soudan : Omar el-Béchir compte sortir renforcé des élections pluralistes

Vous lisez:

Soudan : Omar el-Béchir compte sortir renforcé des élections pluralistes

Taille du texte Aa Aa

Les Soudanais se sont rendus en nombre aux élections, les premières présentant plusieurs candidats depuis 24 ans. Le président Omar el- Béchir, poursuivi par la justice internationale pour crime de guerre au Darfour, espère sortir renforcé de ces trois jours de scrutin.
Un scrutin pourtant compliqué : pas moins de 12 bulletins à glisser dans l’urne pour élire le président et le parlement soudanais, les gouverneurs et les assemblées des états, et le président et le parlement du sud-Soudan. Pour le président actuel de cette région autonome, “c’est un évènement de pouvoir voter pour la première fois, un évènement pour la démocratie”, dit Salva Kiir.

Les autorités du sud-Soudan attendent surtout l’an prochain un référendum sur l’indépendance du sud du pays, longtemps en guerre avec le nord.

L’ancien président Jimmy Carter, dont la fondation supervise ces élections, est confiant :
“Je pense que tous les partis, même ceux qui ont boycotté, veulent une transition pacifique et la paix dans ce pays. Donc aucun parti selon moi n’a l’intention d’intimider les électeurs.”

La crédibilité du scrutin est entamée par plusieurs facteurs : le retrait des deux principaux rivaux du président Béchir, la situation chaotique du Darfour, où le vote est largement manipulé, et enfin l’illétrisme.