DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Emotion et recueillement à Buchenwald

Vous lisez:

Emotion et recueillement à Buchenwald

Taille du texte Aa Aa

Survivants et responsables politiques se sont réunis en mémoire des victimes de la barbarie nazie. Entre 1937 et 1945, environ 56 000 personnes sont mortes dans des conditions atroces allant de l‘épuisement par le travail à la famine en passant par des expériences médicales et des exécutions sommaires comme celles de 8000 soldats russes tués d’une balle dans la nuque.

Ce survivant des camps se souvient de ces camarades qui n’ont pas pu survivre à cet enfer :

“Nous venons tous les ans pour la libération. Et nous pensons à ceux qui sont restés ici, les camarades, nous y pensons dès les 15 premières minutes. C’est vraiment très difficile”.

250 000 personnes ont été à Buchenwald et ses camps satellites. Des juifs, des roms, des homosexuels, des opposants déclarés ou supposés à Hitler venant de France, d’Ukraine, de Pologne et des Pays-Bas.

Après sa libération, la police secrète soviétique emprisonna 28 500 personnes jusqu’en 1950. Plus de 7000 y moururent à cause des conditions inhumaines qui y régnaient.