DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La priorité des conservateurs hongrois : la relance économique

Vous lisez:

La priorité des conservateurs hongrois : la relance économique

Taille du texte Aa Aa

La droite qui arrive au pouvoir en Hongrie dit avoir une priorité : relancer la croissance économique. C’est en tout cas ce qu’a affirmé ce lundi le chef des conservateurs, Viktor Orban.

Son parti Fidesz est arrivé très largement en tête du premier tour des législatives de ce dimanche. Viktor Orban a promis de réduire la fiscalité des entreprises, de créer un million d’emplois, mais aussi de s’attaquer aux déficits budgétaires.

Au regard des résultats, les conservateurs devraient disposer d’une solide majorité au Parlement. Au pouvoir depuis 2006, les Socialistes, eux, sont en perte de vitesse. Ils font deux fois moins bien que lors des dernières législatives. En revanche, l’extrême droite est en forte progression, et fait son entrée au parlement. Gabor Vona, le leader du parti Jobbik, a promis qu’il pèserait de tout son poids pour orienter la politique du futur gouvernement. L’extrême droite s’appuie sur un discours antisémite, anti-Roms et anti-européen. Ce discours a séduit une partie de la population, dans un contexte de récession économique.

La Hongrie fait partie des pays européens qui ont été les plus touchés par la crise financière. Elle a été sauvée de la faillite grâce à une intervention conjugée du Fonds monétaire international (FMI), de la Banque mondiale et de l’Union européenne.