DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parti hongrois Jobbik cultive la nostalgie de l'extrême droite de 1940

Vous lisez:

Le parti hongrois Jobbik cultive la nostalgie de l'extrême droite de 1940

Taille du texte Aa Aa

L’extrême droite hongroise n’avance pas masquée. Le parti Jobbik, qui veut d’ailleurs dire “plus à droite” en Hongrois, cultive des traditions dignes des années 1940. La Garde Hongroise, formation s’inspirant des Croix fléchées, qui étaient alliées des nazis, parade lors de chaque rassemblement organisé par le Jobbik. Le chef du Jobbik, Gabor Vona, prône un Etat fort, “une culture forte, selon ses mots, pour lutter contre la décadence occidentale”.

Les sympathisants du Jobbik affichent volontiers leur xénophobie: “Je suis raciste, et alors quoi ? affirme un membre de la Garde Hongroise. Pourquoi devrais-je aimer ceux qui sont en fait mes ennemis”. On trouvait avant tout des jeunes skinheads dans les rangs du parti hongrois Jobbik il y a encore quelques années. Mais désormais, ses militants sont des hommes, des femmes, des étudiants, des ouvriers ou des chefs d’entreprise. L’extrême droite séduit de plus en plus.