DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le registre du don d'organes britannique truffé d'erreurs

Vous lisez:

Le registre du don d'organes britannique truffé d'erreurs

Taille du texte Aa Aa

Un nouveau scandale qui risque de jeter le trouble sur le système de santé en Grande-Bretagne.

Un bug informatique serait à l’origine de milliers d’erreurs dans la base de données du registre de la NHS, l’agence britannique chargée des transplantations.

Concrètement des centaines de milliers de donneurs volontaires disposés auraient été inscrits pour le mauvais organe.

Réaction du président du comité d‘éthique.

“Il est indispensable que les gens aient confiance en leur système de dons d’organe, ils ont besoin de savoir que leur générosité en tant que donneur sera correctement et efficacement mise à profit, pour allonger la vie des gens et sauver la vie des gens, a affirmé le docteur Tony Callan.”

La NHS, qui préfère rester discrète sur le sujet, a ouvert une enquête depuis la découverte du pot aux roses.

Environ 800.000 personnes ont été victimes de ces erreurs ces dix dernières années. Plusieurs dizaines auraient trouvé la mort.