DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture pour 2 jours du sommet nucléaire à Washington

Vous lisez:

Ouverture pour 2 jours du sommet nucléaire à Washington

Taille du texte Aa Aa

Empêcher coûte que coûte que les terroristes n’en viennent à se doter de l’arme atomique. C’est le principal enjeu du sommet nucléaire qui se tient aujourd’hui et demain à Washington.

Les dirigeants de 47 pays et organisations ont été invités par le président américain à définir avec lui des règles strictes de lutte contre la contrebande.

Hier, Barack Obama a organisé une série d’entretiens bilatéraux avec plusieurs dirigeants, comme le premier ministre indien et son homologue pakistanais.

L’Inde et le Pakistan, considérés comme des frères ennemis, sont tous deux dotés de l’arme nucléaire, mais n’ont jamais signé le traité de non-prolifération de 1970. Islamabad s’est néanmoins engagé à renforcer son dispositif de sécurité, en signe de bonne foi.

Ce sommet intervient quelques jours seulement après la signature entre les présidents américain et russe du nouveau traité START de désarmement nucléaire.

Ll’Iran et la Corée du nord n’ont pas été conviés, mais devraient monopoliser l’essentiel des débats.

L’un des objectifs officieux de ce sommet est aussi pour les Etats-Unis d’obtenir l’accord de la Chine pour lancer de nouvelles sanctions contre l’Iran aux Nations Unis.

La semaine dernière, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avait dénoncé la menace d’une éventuelle attaque nucléaire américaine contre l’Iran, se disant prêt à y répondre de manière “fracassante”.