DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président kirghize Bakiev fait un premier pas vers la démission

Vous lisez:

Le président kirghize Bakiev fait un premier pas vers la démission

Taille du texte Aa Aa

Kourmanbek Bakiev est privé d’immunité présidentielle. Le gouvernement provisoire du Kirghizstan l’a levée et ordonne au chef de l’Etat évincé du pouvoir de se rendre. Bakiev, protégé par ses partisans dans son fief de Djalal-Abad dans le sud, a pour la première fois entrouvert la porte ce mardi. Il s’est dit prêt à démissionner mais à condition que sa sécurité et celle de sa famille soient assurées.

L’exécutif mis en place par l’opposition accuse Kourmanbek Bakiev de dérive autoritaire. “Nous avons ouvert une enquête criminelle contre lui, a déclaré le ministre de la Sécurité par intérim. S’il ne se rend pas, les services spéciaux lanceront une opération pour l’arrêter”.

Les tensions entre le sud du Kirghizstan favorable à Bakiev, et le nord, font craindre une guerre civile. Un bain de sang a déjà eu lieu mercredi dernier dans la capitale. 83 personnes sont tombées sous les balles lors d’affrontements violents entre l’opposition et les forces de l’ordre.