DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelles rumeurs sur les causes du crash de l'avion présidentiel polonais


Russie

Nouvelles rumeurs sur les causes du crash de l'avion présidentiel polonais

Les pilotes du Tupolev qui s’est écrasé samedi matin en Russie ont-ils subi des pressions à bord de l’appareil pour atterrir, malgré la mauvaise météo ? Cette hypothèse, qui n‘était au départ qu’une rumeur, a été évoquée à maintes reprises lundi par plusieurs médias polonais, sur la foi d’un précédent du genre survenu en 2008.

Le procureur général de Pologne Andrzej Seremet préférait se montrer réservé à ce sujet ce lundi.

“En l‘état actuel de l’enquête, il n’y a pas d’informations en ce sens. Toutefois, les experts vont étudier les bruits de fond de l’enregistrement des conversations des pilotes afin de déterminer s’il n’y a pas eu de quelconques suggestions à l’adresse des pilotes. Nous devons mettre tout cela au clair.”

Selon cette théorie, plusieurs membres de la délégation partie de Varsovie auraient exercé des pressions pour faire atterrir l’appareil à Smolensk et leur permettre d’arriver à temps pour les commémorations du massacre de Katyn, où furent exécutés plus de 22.000 officiers polonais il y a 70 ans, sur ordre de Staline.

Quant aux proches des victimes, ils sont pour la plupart arrivées ce lundi à la morgue de Moscou pour poursuivre les identifications, dans la douleur.

Seule une dizaine de corps resterait encore à identifier à ce stade. Celui de l‘épouse du président a pu être authentifié grâce à son alliance.

Prochain article

monde

Un juge russe tué par balles devant son domicile