DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président kirghize déchu est réfugié au Kazakhstan

Vous lisez:

Le président kirghize déchu est réfugié au Kazakhstan

Taille du texte Aa Aa

Kourmanbek Bakiev n’est plus le président du Kirghizstan. Une source au sein du gouvernement intérimaire affirme qu’il a rédigé une lettre de démission. Et Kourmanbek Bakiev est désormais réfugié au Kazakhstan voisin. Il a été évacué par avion grâce à la médiation de l’OSCE, et avec le soutien des Etats-Unis et de la Russie.

Il était temps car dans le sud du Kirghizstan, où Bakiev était protégé par ses partisans depuis une semaine, la situation commençait à dégénérer.

Dans la ville d’Och jeudi, des milliers de militants d’opposition se sont opposés aux partisans du président déchu. Des tirs d’armes automatiques ont éclaté mais seulement des tirs en l’air.

Quelques dizaines de pro-Bakiev ont ensuite tenté de prendre d’assaut une télévision locale mais la police les en a empêchés.

Mercredi dernier, dans la capitale kirghize, le bain de sang n’avait pas pu être évité. Policiers et membres de l’opposition s‘étaient affrontés, faisant 84 morts.