DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dernier jour de campagne avant l'élection présidentielle de dimanche en République chypriote turque

Vous lisez:

Dernier jour de campagne avant l'élection présidentielle de dimanche en République chypriote turque

Taille du texte Aa Aa

L‘élection présidentielle de dimanche en République chypriote turque oppose le président sortant Mehmet Ali Talat à son Premier ministre Dervis Eroglu.

Le sortant est distancé par son rival dans les sondages. Derrière ce scrutin, ce sont les négociations sur la réunification de l‘île qui se joue et, plus largement les relations de la Turquie avec l’Union européenne.

Depuis 2008, le président sortant a redoublé d’efforts dans les pourparlers avec le président chypriote grec, Demetris Christofias, seule partie de l‘île reconnue par la communauté internationale.

L‘île est divisée depuis 1974, lorsque la Turquie a envahi le nord de Chypre après un coup d’Etat fomenté par des nationalistes chypriotes grecs.

Dervis Eroglu profite du mécontentement que suscitent les lenteurs du processus de négociation sur l’avenir de l‘île. Mais même en cas de victoire, il aura bien du mal à faire entendre sa partition comme l’explique Niyazi Kizilyürek, un politologue chypriote. “ Mr Eroglu défend l’idée d’une île à deux Etats, ce qui ne sera jamais acceptée par la communauté internationale ni par la partie chypriote grecque, analyse-t-il. Donc, s’il remporte l‘élection, les négociations sur la réunification pourraient bien s’arrêter ou bien continuer sans résultats concrets.”

La marge de manoeuvre du prochain président chypriote turc sera de toute façon assez faible, la politique du nord de l‘île se jouant en grande partie à Ankara.