DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'éruption d'un volcan en Islande provoque le chaos dans les aéroports européens

Vous lisez:

L'éruption d'un volcan en Islande provoque le chaos dans les aéroports européens

Taille du texte Aa Aa

L’attente s‘éternise dans les aéroports européens ou des milliers de vols ont été annulés en raison du nuage de cendres provoquées par l‘éruption d’un volcan en Islande.

Que ce soit en France, en Grande-Bretagne, en Belgique, en Espagne ou dans les pays nordiques… toujours les mêmes scènes : des centaines de personnes clouées au sol dans l’attente d’un vol.

Le ciel européen est bloqué depuis deux jours maintenant alors on s’organise au mieux mais certains voyageurs commencent à perdre patience.

C’est le cas d’un voyageur français. “Honnêtement ça se présente mal”, dit-il, “et je commence à en avoir marre. On a a envie de rentrer ou bien chez nous ou bien ils nous disent qu’il y a un avion qui part !”

Cette femme bloquée à Madrid semble désespérée : “Il nous ont dit de venir car ils ne savaient pas si les vols étaient annulés. Nous avons passé tous les contrôles et finalement ils nous ont dit qu’on ne pouvait pas décoller.”

A l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, une passagère explique qu’elle est arrivée de Johannesburg à 6 heures du matin et qu’elle attend depuis. “On essaye de rentrer” dit-elle. “Pour le moment le premier vol est lundi matin pour Birmingham. Toute notre famille est ici, nous sommes six au total et on espère avoir un train.”

Des milliers de personnes bloquées dans les aéroports et des difficultés pour les vacanciers français qui doivent en plus composer avec une grève à la SNCF qui dure depuis 10 jours.

Des circonstances exceptionnelles mais pour Helen Kearns, la porte-parole du commissaire européen aux Transports “les droits de base pour les voyageurs de l’Union européenne ne permettent pas d’obtenir de compensation financière qui s’appliquerait normalement lorsque vous avez des retards ou des annulations lors de situations ordinaires”.

Certains voyageurs en route pour la Grande Bretagne se sont eux rabattus sur l’Eurostar avec la mise en place de trains supplémentaires à Paris.

Et puis il y a toujours la solution de la location de voiture. Des compagnies ont mis à disposition des véhicules qu’il est possible de partager entre ceux qui vont dans la même direction…