DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le premier débat télé des législatives britanniques dominé par l'économie

Vous lisez:

Le premier débat télé des législatives britanniques dominé par l'économie

Taille du texte Aa Aa

Réunis jeudi soir sur un plateau de Manchester, les leaders des trois principales formations politiques britanniques se sont affrontés face à la caméra. Une exposition inhabituelle pour le chef de file des libéraux-démocrates.

‘‘Les politiciens devraient mettre de côté leurs différends pour arriver à une solution globale acceptable. Nous avons tous des idées, mais il faut une contribution des individus et de l’Etat. David Cameron a des idées pour certains mais pas pour soutenir les foyers. Gordon Brown a des idées pour venir en aide aux plus démunis mais pas aux autres. Pourquoi ne pas, pour une fois, offrir plus qu’un seul parti et travailler tous ensemble’, propose Nick Clegg.’

Le libéral-démocrate a mis dos-à-dos le Premier ministre travailliste et le chef de l’opposition conservatrice David Cameron.

“Si vous taxez les emplois cela tuera l’emploi, la croissance et l‘économie. Nous devons d’abord réduire le déficit, et il est évident qu’il faut commencer cette année pour éviter de payer cet impôt l’année prochaine. Alors, seulement, nous pourrons avancer de nouveaux projets pour nous débarrasser de notre déficit et de notre dette”, souligne le chef de file des Tories.

Le chef du gouvernement sortant, Gordon Brown, a beau miser sur son expérience économique, il reste loin derrière ses rivaux conservateurs dans les sondages.

“Le risque pour l‘économie c’est cette année. Tous les pays, de l’Amérique à l’Europe, souhaitent investir dans l‘économie pour obtenir la croissance dont nous avons besoin. Retirez l’argent, vous l’avez proposé à plusieurs reprises durant cette crise, et vous aurez moins de croissance, moins d’emplois et d’entreprises. Cela peut faire peur mais nous devons prendre la responsabilité de l‘économie globale’‘, rétorque le leader du Labour.

Deux nouveaux débats télévisés seront organisés les 22 et 29 avril. Mais ce sont les urnes qui auront le dernier mot le 6 mai prochain.