DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trafic aérien : les passagers dans la confusion

Vous lisez:

Trafic aérien : les passagers dans la confusion

Taille du texte Aa Aa

Jeudi environ 6000 vols sur 21000 ont été annulés, cela devrait être pire ce vendredi. La plupart des aéroports importants, comme ici Bruxelles, ont annulé leurs vols. Conséquence, des passagers désorientés dans toute l’Europe : manque d’informations, attente, incertitude, et l‘énervement qui s’en suit, comme l’exprime cette passagère britannique, coincée à l’aéroport d’Amsterdam : “Quand nous sommes arrivées ici, on nous a donné des bons d’achat de 10 euros, qu’est-ce que vous pouvez faire avec 10 euros ? Nous avons demandé de l’aide pour trouver un hôtel, tout le monde est occupé, et tout le monde est dans la même situation”.

A Heathrow, l’aéroport de Londres premier au monde en terme de trafic, tout le monde était bloqué. “On nous a dit simplement que tous les vols sont annulés. Il n’y a personne pour nous dire quoi faire, vous savez, où aller, alors c’est vraiment, vraiment déconcertant”, dit cette autre.

A Roissy-Charles de Gaulle, principal aéroport parisien, fermé ainsi que tous les aéroports de la région et du nord de la France, on prenait son mal en patience face à cette fatalité. Certains philosophent : “on ne peut rien changer aux événements qui viennent de la terre et du ciel ; on est des humains et la terre est plus forte que nous”.
Dans la plupart des aéroports, la situation ne devrait pas s’améliorer avant la mi-journée, et rien n’est sûr pour les prochaines 48 heures.