DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Paralysie du transport aérien européen

Vous lisez:

Paralysie du transport aérien européen

Taille du texte Aa Aa

Le trafic aérien est presque totalement paralysé en Europe. Le nuage de cendres du volcan irlandais continue de provoquer la fermeture des espaces aériens par Eurocontrol. Samedi, seul un quart des 22.000 vols prévus ont pu être assurés et la situation s‘étend à presque tout le continent.

Dans la plupart des pays, la fermeture est prévue au minimum jusqu‘à ce dimanche soir, souvent jusqu‘à lundi matin, sans certitude pour la suite.

Samedi, à la demande de l’Union européenne, des tests ont été effectués aux Pays-Bas et en Allemagne. Les compagnies KLM et Lufthansa ont indiqué que leurs appareils ne semblaient pas avoir été endommagés par le nuage de cendres volcaniques.

D’autres essais devraient être faits ce dimanche et s’ils sont concluants, les compagnies pourraient demander la permission de reprendre partiellement leurs vols.

Côté prévisions, c’est toujours l’incertitude et le consensus scientifique est difficile à trouver.
Les météorologues islandais pensent que les vents devraient continuer à faire se déplacer le nuage vers l’Europe pendant 4 à 5 jours. Et rien n’indique une baisse d’activité du volcan, dont l‘éruption sous un glacier, ce qui en démultiplie les conséquences, pourrait durer plusieurs semaines.